Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Jambes lourdes, douloureuses, «impatientes»… les solutions homéo

L’homéopathie peut vous aider à retrouver des jambes légères, ainsi qu’un certain confort en cas d’impatiences nocturnes ou de douleurs diverses.

Tant qu’elles ne nous font pas mal, nous ne nous préoccupons guère de nos jambes. Pourtant, lourdes, douloureuses, « anormales », elles nous mènent la vie dure, jusqu’à limiter nos déplacements et nous faire perdre le sommeil. Pour vous réconcilier avec vos jambes, un traitement de fond homéopathique peut présenter un grand intérêt.

PENSEZ D’ABORD À IDENTIFIER VOS TROUBLES
L’origine est-elle plutôt veineuse (jambes lourdes) ou nerveuse (impatiences) ?
Pour atténuer l’inconfort, préférez-vous vous allonger ou au contraire, rester actif(ve) ?
Vérifiez bien chaque symptôme et chaque détail pour choisir le bon médicament homéopathique.

VOS REMÈDES HOMÉOPATHIQUES
Le grand classique : vous avez les jambes lourdes, et une mauvaise circulation en général.

> Hamamélis composé
Prenez 3 granules midi et soir. Prenez aussi 3 granules le matin si, dès le lever, vos jambes vous « tirent vers le bas ».

Vous avez les jambes lourdes, pesantes, comme « pleines ». Vous avez éventuellement d’autres symptômes associés de mauvaise circulation, par exemple des hémorroïdes et des douleurs qui tiraillent le bas du dos. Vous recherchez le frais et fuyez la chaleur. Vous êtes peut-être un peu triste, sans entrain.
> Aesculus hippocastanum 5 CH
3 granules midi et soir. Prenez aussi 3 granules le matin si vos jambes vous gênent dès le lever.

BONS GESTES
Compléments indispensables à la prise d’homépathie (ou de tout médicament visant à relancer la circulation). Le problème est le suivant : le sang reste « coincé » en bas de votre corps en raison d’un système veineux paresseux, qu’il faut aider le plus souvent possible.
> Des massages partant des pieds et remontant vers les genoux. Tous les jours !
> Un jet d’eau froide le matin, partant des pieds et remontant vers les genoux. Tous les jours !
> Lorsque c’est possible, marcher longuement sur la plage, pieds nus (dans l’eau fraîche). Sinon, marcher dans la piscine, faire de l’aquagym, de l’aquabiking. 2 à 3 fois par semaine, c’est l’idéal.
> Marcher, marcher, marcher : en activant la pompe sous le pied, vous relancez mécaniquement et naturellement le sang vers le haut du corps.
> Ne pas rater une occasion de masser ses pieds, de jouer avec ses chevilles en les faisant tourner, etc.
> Attention aux piétinements et, pire, à la sédentarité : ne pas bouger, c’est à coup sûr aggraver son état. En été, ne pas rester des heures au soleil sans bouger : c’est très mauvais pour la peau, mais aussi pour les veines ; au minimum, pensez à alterner avec la baignade en eau fraîche toutes les 20/30 minutes environ.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin