Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

La fleur d’oranger

Du bigaradier, l’oranger amer, on se sert de plusieurs parties en phytothérapie. Fleurs, feuilles et huiles essentielles sont sédatives.
> L’huile essentielle tirée des feuilles est appelée « petitgrain bigarade », celle des fleurs est l’huile essentielle de néroli.
> Et l’hydrolat, ou eau de fleur d’oranger, est lui aussi un extrait obtenu lors de la distillation des fleurs.

L’HUILE ESSENTIELLE DE NÉROLI
Elle est conseillée en cas de fatigues, physique et nerveuse, mais aussi pour chasser la déprime. C’est le remède idéal aux palpitations et à l’hypertension d’origine nerveuse. On l’utilise en inhalation (en respirant à même le flacon) ou en en mettant une à deux gouttes à l’intérieur du poignet.
C’est aussi l’huile essentielle parfaite pour se remettre en cas de chocs émotionnels, pour bien dormir, retrouver confiance en soi, apaiser les angoisses…

L’EAU DE FLEUR D’ORANGER
Elle aussi, indiquée dans les troubles de l’humeur, la nervosité, l’insomnie, les palpitations.
C’est également le tonique idéal des peaux ternes, sèches et délicates, celles des bébés autant que les peaux matures.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Articles liés

Eaux florales

Et si un flacon d’hydrolat devenait votre meilleur compagnon santé, bien-être, cosmétique ou votre ingrédient culinaire préféré ? Nous en avons rêvé, la nature l’a fait. Et ils sont disponibles dans de nombreux circuits de distribution depuis quelque temps. 

Mandarine

L’huile essentielle extraite du zeste de mandarine, douce et délicate, est apaisante, digestive et antispasmodique. Faites-la diffuser dans votre intérieur pour retrouver la sérénité…