Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Le jeûne intermittent pour régénérer les nerfs

C’est une étude de l’Imperial College de Londres qui nous donne une nouvelle raison de jeûner de manière intermittente (par exemple 16 h par jour, en sautant le repas du soir ou du matin) : cela permettrait la régénération des nerfs. Et ceci grâce à une molécule, l’acide indole-3-propionique (IPA) sécrétée par des bactéries spécifiques de la flore intestinale : Clostridium sporogenes. Simone Di Giovanni, neuroscientifique, suggère que “l’IPA généré par ces bactéries a la capacité de guérir et de régénérer les nerfs endommagés“. Pour l’instant, il ne s’agit que d’une piste, d’autant que les essais ont lieu avec des souris… Mais c’est une piste intéressante, l’atteinte des nerfs intervenant dans bien des maladies. N’hésitez pas à suivre les conférences du “Sommet digital du jeûne”, car la recherche récente sur les effets du jeûne est captivante et très prometteuse.

Magazine

Produits

Pour aller plus loin