Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Pour mieux respirer, libérez vos poumons !

Mieux respirer, c’est mieux digérer, mieux réfléchir, mieux dormir, mieux communiquer avec les autres, bref : c’est mieux vivre. Encore faut-il pouvoir le faire ! Voici les exercices sésame qui ouvrent les portes de l’air.

E n faisant pénétrer de l’air dans notre corps, la respiration permet une multitude d’échanges, d’apport d’oxygène, de déclenchement de processus hormonaux et nerveux indispensables au bienêtre. Les exercices respiratoires sont très recommandés pour recouvrer son calme, apaiser une angoisse ou un cœur trop rapide, dénouer le ventre et libérer plexus et muscles, s’endormir sereinement… Hélas, notre corps est souvent trop “raide” et nos poumons trop “serrés” pour pouvoir accomplir correctement le simple jeu de l’inspire-expire profond. Par exemple, l’expiration doit toujours être plus longue que l’inspiration, car tant que les poumons ne se vident pas entièrement, ils ne peuvent se remplir entièrement non plus – La Palice n’aurait pas dit mieux. Or, à cause de (mini) contractures du haut du dos ou d’autres groupes musculaires, hyper courantes surtout en cas de stress et/ou de sédentarité, nous sommes dans l’incapacité de vider totalement nos alvéoles pulmonaires.

S’ensuit une liste impressionnante de conséquences, comme la fatigue, la mauvaise humeur, un cerveau au ralenti, un nerf vague perturbé (et donc des maux de tête et des troubles digestifs récurrents), un manque de créativité, des ruminations, des difficultés à gérer l’appétit, le sommeil… Même nos émotions déraillent puisque notre fréquence respiratoire les influence fortement ! Le corps passe en “sous régime”, affamé d’oxygène et d’air renouvelé dont on le prive injustement. En plus, en hiver, les rhumes et autres bronchites “qui traînent” n’arrangent rien, obstruant encore nos conduits respiratoires.

Nous vous proposons ici un enchaînement plus long que d’habitude, dont le but est de retrouver une bonne mobilité respiratoire, et donc d’améliorer l’ensemble de notre santé. Chaque exercice dure plusieurs minutes, c’est long, mais ce sont précisément les longues répétitions des mouvements qui permettent un résultat époustouflant, donc n’arrêtez pas à la première sensation de fatigue, de lourdeurs, ou parce que vous “en avez marre” : poursuivez les temps indiqués.

À cette condition, vous constaterez un mieux-être et une amplitude respiratoire bien supérieure dès la fi n du premier enchaînement. À pratiquer sans modération !

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Sponsorisé

Pour aller plus loin