Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Pour soulager le mal de dos et éviter les récidives

Plein le dos, souvent ou tout le temps ? Pensez aux granules homéo pour sortir de la malédiction infernale.

Un faux mouvement, une mauvaise position du corps au mauvais moment, un matelas trop vieux, un oreiller trop gros, un trajet trop long en avion ou en voiture… et c’est la punition : vous voilà coincé du dos, le plus souvent « en bas » (les lombaires), et la galère commence. Pour respirer, bouger, s’asseoir, se relever, faire pipi… tout est un problème. Et puis il y a tous ceux qui souffrent du dos en silence, chaque jour, principalement par manque d’activité physique : une sangle abdominale trop faible, et c’est l’assurance de maux de dos récurrents, car la colonne vertébrale prend alors en charge des tâches dont les muscles du ventre auraient dû se charger. Et forcément, cela ne lui plaît pas.

Le réflexe « cachet antidouleur » est souvent sans intérêt, non seulement parce qu’il ne soulage pas vraiment, et pas longtemps, mais en plus parce que le problème de fond n’étant pas réglé, le mal réapparaîtra à la première occasion. Cependant, bien entendu, il faut soulager, et si un cachet d’aspirine peut vous aider sur le moment, pensez aussi à la chaleur, largement aussi efficace. Profitez-en pour étirer votre dos, le faire « travailler un peu » : contrairement à ce que l’on imagine, le repos complet est le plus mauvais conseil. Tous les médecins savent aujourd’hui qu’il vaut mieux bouger, dans la mesure de votre amplitude et de vos possibilités, car vous récupérerez beaucoup plus vite.
Quant à l’homéopathie, elle ne fera évidemment pas s’envoler un lumbago survenu à la suite d’un déménagement intensif. Mais elle vous aidera à récupérer plus vite, et à espacer d’éventuelles crises régulières.

DE LA LOMBALGIE AU LUMBAGO
De « un peu mal » à « insupportablement mal », notre dos peut nous en faire voir de toutes les couleurs. Heureusement, quelle que soit l’intensité de la douleur – en dehors de toute pathologie diagnostiquée, bien évidemment – , le mal de dos n’est presque jamais grave. Cependant, il peut gâcher la vie, et il n’est pas normal. Vous éviterez la plupart des maux de dos en musclant votre sangle abdominale et en respectant votre colonne (gestes lents, doux, port des charges lourdes près du corps…) : du bon sens et des gestes simples au quotidien.

La lombalgie
« J’ai mal au dos » concerne tous les maux du bas du dos, qui touchent donc les lombaires. Elle fond sur presque chacun d’entre nous, un jour ou l’autre, suite à une malposition prolongée (on est avachi, on ne se tient pas droit, etc.), un fort stress ou une contrariété, une faiblesse musculaire localisée ou généralisée – classique chez tous ceux qui ne pratiquent aucune activité physique.

Le lumbago
« Je me suis fait un tour de reins » est une lombalgie aiguë : on est coincé, c’est hyper douloureux. La tuile.

PROTOCOLE SOS LUMBAGO !
Ça vient de se passer, vous avez nettement senti « quelque chose craquer ou se coincer » dans votre dos. Aïe, vous savez que vous allez en baver pendant des jours.
= Arnica montana 12 CH, 1 dose matin et soir, 3 jours de suite.
+ Ruta graveolens 5 CH, 3 granules à chaque heure impaire.
+ Kalium carbonicum 7 CH, 3 granules à chaque heure paire.

Et si vous êtes sujet aux lumbagos à répétition :
+ Calcarea fluorica 9 CH, 3 granules matin et soir.

REMÈDE POUR TOUS
> Dans presque 100 % des cas, il s’agit d’une contracture musculaire. On utilise donc LE médicament du muscle, de la douleur : Arnica montana.
= Arnica montana 9 CH, 3 granules 3 fois par jour.
Rien n’empêche de vous masser ou de vous faire masser (ce sera plus facile dans votre état !) tout doucement avec de l’huile d’arnica, plusieurs fois par jour.

REMÈDES SUR MESURE
La posologie indiquée est de 3 granules, 2 à 3 fois par jour. Cependant, en cas de douleur intense, augmentez les prises : passez à 3 granules 5 fois par jour pendant les 2 ou 3 premiers jours critiques, puis réduisez à 3 granules 3 fois par jour durant les 8 à 10 jours suivants, jusqu’à ce que la douleur soit totalement envolée.

> Vous avez un peu mal tout le temps ou presque : vos douleurs sont dues à une position inconfortable à votre travail.
= Kalium phosphoricum 5 CH, 3 granules 3 fois par jour.
+ Arnica montana 9 CH, 3 granules 3 fois par jour.

> La journée, ça va plutôt bien, mais le soir, une fois la tension retombée, vous sentez que votre dos est fatigué (et vous aussi).
= Phosphorus 5 CH, 3 granules 3 fois par jour.
+ Arnica montana 9 CH, 3 granules 3 fois par jour.

> Le mal de dos s’installe à chaque fois qu’il y a de l’humidité. À l’automne, c’est votre fête !
= Dulcamara 9 CH, 3 granules 3 fois par jour.
+ Arnica montana 9 CH, 3 granules 3 fois par jour.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin

Lumbago…

Quand les lombaires se bloquent, la douleur est fulgurante et « on ne peut plus rien faire ». Comme paralysé !
En fait si, on peut détricoter le problème et accélérer le retour à la normale grâce à quelques exercices très ciblés.

Le coccyx

Mal au coccyx ? On compatit. Ce petit os concluant la colonne vertébrale, vestige d’un temps lointain où nos ancêtres étaient dotés d’une queue, peut faire…

Les massages contre le lumbago

Cloué au lit une semaine avec un “tour de rein” ? C’est de l’histoire ancienne. Aujourd’hui, il n’est plus question de laisser s’installer la douleur. Avec les huiles essentielles, vous serez sur pied dès le lendemain matin. À condition de les appeler au secours tout de suite !