Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

PROBIOTIQUES

Ces micro-organismes vous aident à digérer et renforcent votre immunité

Vous l’avez lu un peu partout : notre intestin serait notre deuxième cerveau ! Eh oui, loin d’être un organe secondaire, il est garant de notre bonne santé, à condition de bien nous en occuper !

Pour mieux comprendre l’importance des probiotiques, il faut avant tout savoir combien la qualité de la flore intestinale est primordiale pour notre santé en général. Constituée de bactéries, elle tapisse les parois du système digestif et aide l’intestin à remplir ses missions :
=> transformer et absorber les aliments : c’est au niveau intestinal que sont sélectionnés les « bons » nutriments.
=> vous protéger de nombreux « microbes » : c’est une barrière contre les virus, produits toxiques et bactéries pathogènes.

LE RÔLE DE LA FLORE
Notre intestin est « intelligent » : sa muqueuse contient autant de neurones que la moelle épinière et il fabrique des neurotransmetteurs (substances qui nous rendent joyeux, nous aident à dormir…). Ce n’est donc pas seulement un outil de digestion et son rôle est bien plus complexe que ce que l’on a longtemps imaginé.

Pour remplir correctement toutes ses fonctions, il doit pouvoir compter sur sa « flore » : des bactéries amies qui se répartissent certains rôles :
–    la digestion des nutriments
–    la protection contre les éléments nocifs : les « bonnes » bactéries, en colonisant l’intestin, empêchent les « mauvaises » de s’y installer
–    la fabrication de certaines vitamines (acide folique, vitamines B et K).
Or, notre flore est sensible. Elle supporte difficilement une alimentation déséquilibrée, le stress, certains traitements médicaux… Et quand elle est malmenée, l’intestin ne peut plus jouer correctement son rôle de barrière ; il laisse passer moins de minéraux essentiels, mais davantage de substances toxiques, fabrique moins de vitamines… L’intestin ne fonctionne plus bien et les répercussions se font sentir de tous côtés : migraines, digestion difficile, fermentations intestinales, fatigue, teint brouillé, boutons, mycoses, eczéma…

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Pour aller plus loin

Le NeuroGel

Nouvel espoir pour des milliers de tétraplégiques et paraplégiques du monde entier, le NeuroGel, un biomatériau synthétique, permettrait de refaire marcher les blessés médullaires porteurs de lésions anciennes, si l’on en croît son inventeur.

Microbiotes

Le microbiote, c’est fini. On parle désormais des microbiotes, c’est-à-dire de l’ensemble colossal de microbes qui nous habitent, nous protègent, nous soignent, nous nourrissent et, parfois, nous attaquent ! Voyage au centre de cet univers incroyable mais vrai : notre corps humain vu sous l’angle des écosystèmes microbiens. 

Voyage au centre du second cerveau

L’équilibre de l’écosystème intestinal est à la base de la santé. Si vous cumulez les petits troubles, que votre fatigue ne passe pas, que votre peau n’est pas à la hauteur ou que vous souffrez de migraines inexpliquées, peut-être est-ce votre intestin qui se rebelle. Dorlotez-le et surtout donnez-lui des probiotiques.

Pour nous prémunir du risque de nouvelles pandémies…

« Voir un lien entre la pollution de l’air, la biodiversité et la Covid-19 relève du surréalisme, pas de la science », déclarait Luc Ferry dans L’Express du 30 mars 2020, contredisant ce qu’affirme pourtant la soixantaine de scientifiques du monde entier que Marie-Monique Robin a pu interroger pendant le premier confinement. Son livre La Fabrique des pandémies réunit ces entretiens dans une enquête passionnante qui explique comment la déforestation, l’extension des monocultures, l’élevage industriel et la globalisation favorisent l’émergence et la propagation de nouvelles maladies. Non seulement la pandémie de Sars-CoV-2 était prévisible, mais elle en annonce d’autres.