Rebelle-Santé N° 193

Prix
3,00 €
Numéro
193

Mars 2017

Dans ce numéro :

Foutez-vous la paix ! Et commencez à vivre : les conseils de Fabrice Midal. 
Les remèdes naturels de Danièle Festy pour prendre soin de la peau des enfants.
Pour les ados, la nutrithérapie anti acné Didier Le Bail.
Le portrait homéo de Ignatia.
La sophrologie pratique de Perline Noisette en cas de deuil ou de rupture.
Les recettes nature d'Anne Rihet pour perdre ses kilos superflus…

Et dans le Petit Journal : la Méthode Éducative 3C ; les 4 meilleures associations santé avec le curcuma ; des trucs anti ostéoporose et anti pelliculaires…

Format du magazine

Édito

Les livres qui éclairent !

Parfois, en lisant, on se sent comme un petit personnage de bande dessinée, les yeux écarquillés, dont la bulle contient une ampoule lumineuse… Tout s’éclaire ! Vous refermez le livre en étant plus tout à fait le ou la même, vous avez l’impression d’avoir un peu plus ouvert votre monde, votre champ de réflexion…
Je pense que la lecture du dernier ouvrage de Fabrice Midal, Foutez-vous la paix et commencez à vivre, peut avoir ce type d’influence. Parfois, il semble que l’auteur a su et a osé mettre en mots une émotion, une réflexion, une idée que l’on partage mais que l’on n’aurait pas su exprimer auparavant, et cela provoque une sorte de « déclic ».

Cette impression, je l’ai ressentie plusieurs fois. En lisant Sexus Nullus ou l’égalité* de Thierry Hoquet**, par exemple, un conte philosophique que j’ai refermé en me disant « Mais c’est génial, comment n’y ai-je pas pensé moi-même ? » Ou alors un livre plus récemment publié chez la même éditrice, Journal d’une traduction de Marie-Hélène Dumas. L’autrice, petite-fille d’émigrés russes, explique pourquoi souvent elle se retient de parler : « On ne pense pas ce qu’on pense ou plus exactement on ne pense pas tout ce qui nous passe par la tête. On n’y réfléchit pas. La plupart du temps on utilise des idées toutes faites, parce que c’est plus facile. » Eh oui, comment faire la part de ce qui vient de nous et ce qui nous est dicté sans même que nous nous en rendions compte. C’est ainsi que circulent les idées reçues : « Les mots, les phrases, les expressions qu’on a entendues inlassablement répétées autour de nous en certains lieux et en certaines époques forment la boue épaisse qui se dépose, s’accumule au fond de l’inconscient. Avec de la chance il y a dans cette boue plus ou moins de saletés. »

En lisant ce texte de Marie-Hélène Dumas, j’ai pensé à Fabrice Midal, à sa manière de nous expliquer comment cesser de vouloir faire mieux, plus, autant, bien, pour nous foutre enfin la paix et nous contenter d’être nous-mêmes, en l’étant le mieux possible.
Et vive le printemps qui bientôt arrive ! Très bonne lecture !

PS : Ami.es lectrices et lecteurs de la Martinique, je suis à la recherche d’une grande maison (pour 8 à 10 personnes) à louer pour 15 jours ou trois semaines à Noël/Jour de l’an prochains… Si vous avez des pistes, écrivez-moi (Sophie Lacoste - Rebelle-Santé - CS 80203 - 77520 Donnemarie-Dontilly) !

* Voir mon édito de septembre 2015
** Éditions iXe

Sommaire du magazine

Sélection Produits

Soins naturels pour les ados

Soins naturels pour les petits

Connaître les animaux

Courriers

Jardin bio

Calendrier des travaux

En bref

Trucs

Animaux et faune en bref

Recettes de cuisine

Remèdes nature

Réflexo, massages...

Société

Homéopathie

Lithothérapie

Grandir dans notre monde

Rencontres

Aliments

Pathologies

Thérapies naturelles

Urgences

Examens

Botanique

Ingrédients

Corps-esprit

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Mon cahier d'homéopathie
Les compléments alimentaires qui guérissent
D'ici et d'ailleurs les aliments qui guérissent